Accueil

Zones d'intervention de nos actions
don

Les vidéos d'Apiflordev



    Présentation de l'associationProjets ApiflordevUn peu de lecture...Aider ApiflordevContactez-nous

Espace membre

Login
Mot de
passe
 


Accès au Forum


 Accueil > Projets >

Quelques uns de nos projets



PRODUCTION ET COMMERCIALISATION DE MIEL A SAIDOUN
LIBAN, SAIDOUN, JEZZINE

Le projet a pour objectifs de -contribuer au développement de la production de miel local (formation), de réaliser des ateliers (cire, propolis…), des activités créatives (cuisine au miel, fabrication cosmétiques, bougies…) et des programmes éducatifs autour des ruches pour intéresser de nouvelles personnes à l’apiculture.
L’Association SOILS Permaculture de Liban est un organisme à but non lucratif qui se positionne comme un facilitateur pour l'enseignement, la formation et le partage des compétences et des ressources liées à des pratiques durables et respectueuses de l'environnement. L’association a l’ambition de d’amplifier davantage ses activités de préservation de l’environnement dans le village de Saidoun à Jezzine dans le Sud Liban. Pour ce faire elle souhaite mettre en œuvre le projet AFIR, dont l’objectif est de proposer des services et produits liés aux abeilles et à la nature. Le projet compte développer la production de miel local, et réaliser des ateliers, des activités créatives, et des initiations au recyclage, etc.





Sollicitation Etude de faisabilité Lancement du projet
2015 2015 2016

Résultats :Les objectifs du projet (voir introduction) ont été largement réalisés, le nombre d‘apiculteurs concernés a augmenté d’une mission à l’autre .Le budget prévisionnel a été respecté. Des initiatives nouvelles ont été développées : -trois parcelles de lavande et romarin ont été plantées à l’initiative de SOILS -une élève du rucher école, étudiante à Beyrouth, a commencé un travail de recensement des insectes pollinisateurs sauvages du secteur (bombus, mégachiles et osmies) avec prélèvement pour identification. -en mai s’est tenue une résidence d’artistes à Jezzine ; un travail de création était prévu avec SOILS autour de l’abeille.-le 13 octobre 2017, SOILS a organisé une conférence à l’université de Beyrouth sur le thème de la « pollinisation » à laquelle Apiflordev a intervenu.

Perspectives :*Donner au rucher école une dimension plus importante en lui ajoutant une activité de production en miel qui pourrait procurer des revenus propres à favoriser l’autofinancement de SOILS. *Avancer le projet d’aménagement de la « maison de pays » pour y installer l’activité plantes aromatiques, la miellerie, la présentation de l’activité abeilles et en faire une vitrine des produits du village *Améliorer la technicité des apiculteurs en proposant une formation à l’élevage de reines et une sélection sur l’abeille locale « apis syriaca » *Prévoir pour l’apiculteur référent à Saïdoun : Bassam, un stage auprès d’apiculteurs professionnels de la région PACA pour améliorer son savoir faire. *Développer des techniques alternatives pour le traitement du parasite varroa en limitant fortement les intrants chimiques (des apiculteurs de PACA y travaillent depuis quelques temps) *Faire un travail d’analyse des miels du Liban (avec des labos français) pour mieux connaitre leur qualité et valoriser ces miels par un travail sur le conditionnement et la présentation. *et si nos collègues libanais voulaient approfondir leurs connaissances des insectes sauvages, une collaboration avec l’INRA d’Avignon- Montfavet serait surement possible et profitable.

Financeur :REGION PACA






Lire l'article









LE RUCHER PÉDAGOGIQUE DE NYAMAGABE
RWANDA, District Nyamagabe

Le projet a pour objectifs suivants: •L’aménagement du rucher de Kamegeli en vue de créer un rucher pédagogique où les différents types de ruches utilisées au Rwanda pourront être mises en place et suivies tant au niveau de la production qu’au niveau sanitaire et où des formations des apicultrices et apiculteurs de la Province pourront être organisées; •L’aménagement de la ferme où se situe le rucher afin de créer un site agroforestier favorable à l’apiculture, alliant biodiversité et protection de l’environnement et où des expérimentations et formations pourront êtres conduites.
La Coopérative “Urumuri rw’Abavumvu » (la lumière des apiculteurs) située dans la Province du Sud, District de Nyamagabe, Secteur de Kamegeli, a été créée en 1996. Elle regroupe des femmes et des hommes qui pratiquent une apiculture traditionnelle. Le passage à une apiculture moderne avec des ruches à cadres est souhaitée. Pour ce faire, une formation et la fourniture d'équipement sont nécessaires. Dans ce Secteur de Kamegeli, les promoteurs français et rwandais du projet travaillent avec cette coopérative et gèrent une ferme apicole où des ruches Langstroth ont été installées. Des plantations agro-forestières et des cultures d’espèces fourragères et vivrières mellifères ont été réalisées, en mettant tout spécialement l’accent sur la biodiversité. L’extension de ce rucher et l’aménagement d’une miellerie mobile sont programmés. Cette ferme et les ruchers des coopératives du District voisin de Huye serviront aux formations pratiques. Dans cette zone, l’intérêt de l’apiculture est multiple : • Cette activité est susceptible d’apporter une contribution notable à la réduction de la pauvreté en milieu rural en diversifiant les revenus et en améliorant ainsi la résilience économique des ménages. • La demande intérieure et extérieure en miel du Rwanda, réputé d’excellente qualité, dépasse largement la production. • Celle-ci bénéficie pourtant d’un environnement très favorable avec un climat tropical tempéré par l’altitude et une flore mellifère, aussi bien naturelle que cultivée, abondante presque toute l’année. • Il s’agit d’une activité hors-sol pouvant être pratiquée par des personnes ne disposant que de peu ou pas de terres, intérêt évident dans un pays où les densités de population dépassent le plus souvent 300 habitants/km². • Les femmes autrefois exclues de cette activité s’impliquent de plus en plus et peuvent en retirer des revenus intéressants. C'est dans contexte que la coopérative a fait appel à Apiflordev afin de former ses apiculteurs aux bonnes pratiques apicoles.


Partenaire locale : Coopérative apicole féminine


Sollicitation Etude de faisabilité Lancement du projet
2014 2015 2015

Résultats :a. Les 54 ruches sont créées et des expérimentations ont commencé. b. La ferme de Kamegeli est aménagée c. La chèvrerie et une fosse-fumière sont aménagées d. Une équipe a réalisé l’inventaire de la flore sauvage e. Des essais de cultures fourragères mellifères sont réalisés f. Une évaluation du projet est réalisée

Perspectives :Si le présent projet reçoit le soutien financier sollicité, les responsables dudit projet, le MINAGRI, les Autorités administratives locales, les associations et coopératives apicoles du District intensifieront les formations pratiques en apiculture en organisant des journées de formation sur le rucher et des stages de plus longue durée où les exercices pratiques pourront être conduits sur la ferme de Kamegeli.

Financeur :FAO - Apiflordev - Coopérative






Lire l'article









DU MIEL POUR LES ENFANTS DE L'ECOLE MATERNELLE DE KAGRIN
BURKINA FASO, Kagrin -Boromo

L'objectif est de lutter contre la malnutrition infantile en installant un rucher collectif de 100 ruches qui produira des revenus pour la cantine des 80 enfants de Kagrin et un rucher personnel de 5 ruches pour chacune des 20 femmes qui prennent en charge l’école maternelle.
Depuis 2 ans un groupe de femmes assure le fonctionnement de l'école maternelle de Kagrin, école communautaire construite par l’U.N.I.C.E.F. et laissée à la charge de la population. Elles ont eu l'idée de mettre en place un rucher collectif pour assurer des revenus pour la cantine. 5 ruches sont en fonctionnement, elles souhaitent leur en adjoindre 100, ce qui semble suffisant pour assurer des revenus pour la cantine des enfants et pour les femmes qui les prennent en charge.


Partenaire locale : Association de Développement Local


Sollicitation Etude de faisabilité Lancement du projet
2014 2017

Résultats :Le terrain est défriché et aménagé pour l’installation du rucher .Des essences mellifères sont plantées. - Les 20 femmes adhérentes à l’A.M.E.( association des mères éducatrices, commission de l’A.D.L.) sont formées . - Le rucher collectif de 100 ruches et les 100 ruches des 20 femmes sont en production. - 2400 kgs de miel sont attendus pour l’ensemble des ruchers. - Les revenus tirés de la vente du miel permettent d’assurer quotidiennement durant la période scolaire les repas de la cantine pour 80 enfants de la maternelle de Kagrin.

Perspectives :Impact sur l’environnement La commune de Kagrin est une zone de forets où croissent des essences comme le karité, le néré, le moringa, l'anacardier etc...Les abeilles assurent la pollinisation des fleurs en collectant le pollen et le nectar nécessaires à la fabrication du miel. Le rucher mis en place contribuera à la conservation et développement de la biodiversité. La plupart des arbres procurent des revenus complémentaires aux apiculteurs en bordure des forêts. En vulgarisant les techniques de l'apiculture moderne, nous luttons contre la pratique traditionnelle de cueillette du miel qui consiste à brûler les essaims entraînant souvent des feux de brousse ou des accidents. Impact sur l’alimentation des enfants Face à une insuffisance de l’alimentation et une malnutrition chronique et préoccupante,l’apport d’un repas quotidien l’introduction progressive de miel et de protéines permettront un meilleur développement des enfants et de leurs fonctions cognitives.Ceci est essentiel pour l’apprentissage. Impact sur l’économie locale La construction des 200 ruches et la fabrication des tenues par des artisans locaux auront une influence positive sur l’emploi.Les revenus tirés de la vente de leur miel dont disposeront les femmes pour l’approvisionnement de leur foyer contribuera au développement du village. Impact sur l’autonomisation des femmes Si les femmes ont le même accès que les hommes aux ressources, elles pourront accroître les rendements agricoles et leurs propres revenus.En donnant aux femmes accès à la formation des professions plutôt réservées aux hommes et à l’utilisation de nouvelles technologies elles deviennent artisans du changement pour la croissance économique,le progrès social et le développement,conquérir leur indépendance et leur autonomie.

Financeur :Région Occitanie -






Lire l'article









Projet d’Appui aux Nouveaux Apiculteurs (PANA)
RDC, Kasangulu

L'objectif du projet est de former 80 jeunes Apiculteurs dans notre territoire de Kasangulu, dans le Kongo Central, pour réduire le chômage aux jeunes qui manquent d’emploi dans ce milieu rural.


Partenaire locale : CARRI


Sollicitation Etude de faisabilité Lancement du projet
2015 2016 2017

Résultats :a. 80 jeunes nouveaux apiculteurs sont identifiés b. Tous les matériels sont prêts et disponibles c. Une formation de 2 jours tenue d. La pratique d’un jour tenue pour les représentants de 80 apiculteurs, repartis en 10 pools selon leurs filières e. kits complets des tenues de formation et 50 riches pour la production d’apiculteur f. 2 récoltes sont effectuées g. Chaque 1ère quinzaine du mois établir un rapport provisoire interne du déroulement de l’opération relative au projet h. Déterminer l’impact du projet i. Rendre compte de l’ensemble de l’exécution du projet auprès de tous les partenaires.

















ABEILLES ET FORËTS
BURKINA FASO, Boromo

L'objectif de ce projet est d'étendre et développer de manière organisée et moderne l'activité apicole auprès de 40 apiculteurs parmi les 18 villages de la Boucle du Mouhoun afin de lutter contre la pauvreté générale de la population.
Des apiculteurs et apicultrices membres de l'association burkinabé, Wedsongda , se sont organisés depuis quelques années pour lutter contre les feux de brousse et la protection des forêts importantes de la Boucle de Mouhoum , au Nord Ouest du Burkina Faso . Ces forêts abritent une faune assez riche et variée, dont une troupe d'éléphants encore importante . L'abeille y trouve le pollen et le nectar, nécessaires à la fabrication du miel . Elle assure aussi en grande partie la pollinisation des fleurs comme le karité, le neem , le moringa , le néré, l'anacardier, etc . qui leur favorise une meilleure fructification. Ayant perçu les avantages de ces forêts, l'association Wedsongda souhaite donc étendre et développer de manière organisée et moderne l'activité apicole auprès de 40 apiculteurs parmi les 18 villages de la Boucle du Mouhoun L’exploitation de ces ruches modernes permet aux principaux bénéficiaires, d’accroître leurs revenus avec la vente du miel. Nous comptons former ces apiculteurs pour porter à un meilleur rendement leurs ruches. Plus de 1110 familles bénéficieront indirectement des revenus de ce projet.


Partenaire locale : Association Wendsongda


Sollicitation Etude de faisabilité Lancement du projet
2013 2014 2015

Résultats :170 apiculteurs et 110 apicultrices bénéficient ont bénéficié d'une session de formation et ont augmenté leur rendement de miel par ruche. Les apiculteurs formateurs (2 / village) se sont perfectionnés et assurent le suivi dans les 9 villages déjà suivis et l'étendent aux autres villages du secteur. Ils collectent le miel des deux miellées de l'année. Les apiculteurs participent à la production des plants d'arbres mellifères et sont sensibilisés à la protection de l'environnement avec la participation du personnel des services des eaux et forets. Les apiculteurs participent à la production des plants d'arbres mellifères et sont sensibilisés à la protection de l'environnement avec la participation du personnel des services des eaux et forets. Une gestion plus serrée,en particulier des clients et fournisseurs,permet de dégager une trésorerie suffisante pour verser un acompte aux producteurs des la récolte.

Perspectives :Une fois l'association consolidée dans son fonctionnement (comptabilité et trésorerie) et dans son organisation de collecte (véhicule) et organe de formation (rucher école) ,un service commercialisation avec création d'une marque et d'un réseau de magasins pourra être envisagé avec une meilleure valorisation au producteur. Une plus grande importance pourra être accordée aux autres produits de la forêt (karite, nere,..en particulier )

Financeur :AMP - AMBASSADE DE FRANCE AU BURKINA FASO














Formation sanitaire
IRAK, Région de Dohuk

Financé entre 2008 et 2010 par le ministère français de l’Intérieur (ex-M3IDS1) et l’association L’Œuvre d’Orient, puis à partir de 2011 par la fondation d’entreprise Sinopec Addax, le projet a permis d’organiser dans les villages cibles de Araden, Benata et Be Baade des formations sur les techniques de cultures fruitières et légumières, de réhabiliter un périmètre irrigué, d’acquérir des équipements agricoles (tracteurs, rotavateurs, semoirs) et envisage d’investir dans de petites unités de transformation et de diversifier les activités agricoles.
Les responsables du projet ont fait appel à Apiflordev en 2012 pour organiser un diagnostic apicole. Très vite, l'équipe d'Apiflordev a orienté son intervention vers une formation sanitaire.





Sollicitation Etude de faisabilité Lancement du projet
Avril 2012

Résultats :Un diagnostic apicole a été mené en avril 2012. Puis à partir d’automne, une mission d'appui au renforcement de l'activité apicole dans plusieurs villages du district.

Perspectives :Des tests ont également été mis en place, afin de déterminer si les traitements contre le Varroa étaient efficaces dans le contexte du Kurdistan Irakien. Les principaux résultats obtenus montrent l'importance d’intensifier la formation des apiculteurs, faciliter la diffusion des connaissances dans le domaine et de continuer la surveillance sanitaire des ruches.















Projet d'apiculture villageoise
TOGO, Kpalimé

Améliorer les conditions de vie des familles de la préfecture de Kloto par le développement de la filière apicole, en incluant l’implication des femmes et des jeunes en vue de leur autonomisation. Le projet cible 38 associations d'apiculteurs et d'agriculteurs réparties sur 38 villages.
A la suite d'une étude de faisabilité concluante, un dossier de demande de financement a été soumis et accepté par le Service de coopération et d'action culturelle de l'ambassade de France au Togo.


Partenaire locale : COOP-CA-AEH


Sollicitation Etude de faisabilité Lancement du projet
2012 2013 2013



Perspectives :Formation de 22 personnes aux techniques d'apiculture moderne (dont 11 femmes) d'ici 2016, construction de 100 ruches et 50 kits apicoles, mis en place de 11 ruchers villageois

Financeur :SCAC de l'ambassade de France au Togo
Budget financeur
19440 €
Apport local
4900 €














Formation à l'apiculture moderne et développement d'un rucher au sein d'un orphelinat
BURKINA, Sindou

Mise en place d'une unité de production de 40 ruches modernes et commercialisation du miel afin d'augmenter les sources de revenus de l'association Solidarité DJIGUYA œuvrant pour les enfants défavorisées de la commune. Une partie du miel produit servira directement à nourrir les enfants.


Partenaire locale : Solidarité DJIGUYA


Sollicitation Etude de faisabilité Lancement du projet
2008 2010 2011

Résultats :15 personnes ont été formés à l'apiculture moderne, 8 ruches keynianes ont été installées.



Financeur :Agence des Micro-Projets de la Guilde Européenne
Budget financeur
3600 euros €
Budget Apiflordev
1000 euros €
Apport local
1896 euros €















Projet d'apiculture villageoise
MALI, Villages du Banico

Initiation à l’apiculture moderne dans 3 communes (N’garadougou, N’golobougou, KéméKafo), projet intégré de la formation à la commercialisation sur 36 mois ; en partenariat avec la Guilde Européenne du Raid.
A la suite d'une étude de faisabilité, en partenariat avec la Guilde Européenne du Raid, qui porte le projet, un dossier de demande de financement a été établi et soumis à plusieurs financeurs potentiels.


Partenaire locale : UNION DES COOPÉRATIVES DJIKO DIÉ


Sollicitation Etude de faisabilité Lancement du projet
2007 2008 2010

Résultats :120 apiculteurs formés en 2010, création de 3 mielleries et d’une boutique, production de 2 tonnes de miel

Perspectives :Formation de 240 apiculteurs d’ici 2013, commercialisation de 24 tonnes de miel, autonomisation de s coopératives

Financeur :Conseil Général de Hautes Seines (CG 92)
Budget financeur
500 000 €
Budget Apiflordev
10 000 €
Apport local
100 000 €






Lire l'article









Une apiculture villageoise
RCA, Scad Village

Projet d'apiculture villageoise démarré en 2006
Scad Village, département de la Lobaye, préfecture à M'BaÎki à environ 100km au sud ouest de Bangui la capitale.


Partenaire locale : ASSOCIATION DE LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ DANS LA LOBAYE (ALPL)


Sollicitation Etude de faisabilité Lancement du projet
2005 2006 2006

Résultats :Les résultats de l'analyse du miel produit par l'ALPL sont excellents et même meilleurs que certains miels français. Le prix de vente par ALPL génère un revenu très significatif pour les villageois.

Perspectives :Extension du projet par "effet boule de neige", sans intervention d'Apiflordev..

Financeur :Le projet PMR-UGP de l'Union Européenne
Budget financeur
30000 €
Budget Apiflordev
10000 €
Apport local
15000 €






Lire l'article









Apiculture villageoise
SENEGAL, Toubakouta

Projet d'un an orienté essentiellement vers le perfectionnement des 97 apiculteurs et leurs équipements individuels et collectifs. Il concerne une douzaine de villages de la région de Toubakouta en bordure du delta du Saloum.
Un financement a été obtenu de la COOPERATION TECHNIQUE BELGE après l'étude de faisabilité.


Partenaire locale : RADS (Réseau des apiculteurs du Delta du Saloum)


Sollicitation Etude de faisabilité Lancement du projet
2007 Juin 2008 2009

Résultats :Aujourd’hui RADS réunit environ 200 apiculteurs sur une vingtaine de villages, tous les apiculteurs ont été formés. Une formation spécifique « santé de l’abeille » a été organisée en 2013.Tous sont équipés de tenues et de matériel individuel et collectif fabriqués par les artisans locaux. Après un épisode délicat de désertion des colonies en 2012 concernant toute la région la production reprend.

Perspectives :Apporter un complément de formation, un meilleur équipement, améliorer la qualité, organiser la commercialisation et donc faire progresser de façon significative la production et le revenu.

Financeur :CTB
Budget financeur
12300 €
Budget Apiflordev
3000 €
Apport local
1000 €














Création d'une activité apicole villageoise
BENIN, Ekpa

Fabrication et mise en place de 100 ruches ( sur plusieurs sites) en vue production de miel et vente. Gestion des ruches par les apiculteurs organisés en groupements puis production et vente de miel.
35 ruches construites en commun avec formateurs (voir photo). Enfumoirs et tenues apicoles réalisées sur place. 10 à 20 ruches peuplées. Bâtiment miellerie en cours de finition. Matériel pour réalisation 70 ruches restantes en cours de fabrication. Formation d'une dizaine d'apiculteurs en cours. Forage opérationnel.


Partenaire locale : KACHORE ONG


Sollicitation Etude de faisabilité Lancement du projet
2007 2008 2009



Perspectives :Projet en cours ; il convient de consolider le groupe "villageois" pour assurer dynamisme interne et pérenniser le projet.

Financeur :Ambassade F S D
Budget financeur
28 200 000 CFA €
Budget Apiflordev
10 800 000 CFA €
Apport local
10 800 000 CFA €














Création d'un centre de formation et d'une coopérative apicole.
BENIN, Egnonhlé

L'apiculture étant inexistante dans cette région, il s'agit de former et d'encadrer les villageois en vue de développer cette activité dans la région et d'améliorer les conditions économiques des villageois.
Projet en cours - Trentaine de ruches.


Partenaire locale : FERME AGRO PASTORALE DE EGNONHLÉ


Sollicitation Etude de faisabilité Lancement du projet
2008 2008 2009



Perspectives :Accompagnement d'Apiflordev sous réverves de conditions: - Création d'une entité villageoise indépendante de l'initiateur.

Financeur :Guilde européenne du Raid
Budget financeur
4500 €
Apport local
Infrastructures €













Apiflordev Association de solidarité internationale régie par la loi de 1901 - Siège social 7 rue Narcisse Diaz 75016 - Paris

Plan du site | Mentions légales | Mail | Ajouter ce site à vos favoris - © Copyright 2011 - Apiflordev

| Présentation | Notre philosophie | Comment agir | Articulation d'un projet | Partenaires | Membres | Organigramme | Trombinoscope |
Localisation | Missions en cours | Photothèque | Vidéothèque |
Projet SCAD Village en RCA | L’Apiculture kenyane en mutation | Apimondia 2009 | Bruxelles 2010 | Projet Talba au Cameroun |
Projet Dioïla au Mali | Séjour humanitaire au Mali | L'apiculture au Laos | Etude de faisabilité au Niger |
Expertise au Kurdistan irakien | Diagnostic sanitaire au Liban | Mission Assia au Liban | Une visite.. Au sommet |
Newsletters Apiflordev | Faire un don | Nous rejoindre | Contact |