Accueil

Zones d'intervention de nos actions
don

Les vidéos d'Apiflordev



    Présentation de l'associationProjets ApiflordevUn peu de lecture...Aider ApiflordevContactez-nous

Espace membre

Login
Mot de
passe
 


Accès au Forum


 Accueil > Articles > Apiculture au Laos

Développement de l'apiculture au Laos : Différents choix stratégiques

Résumé de l'article
Dans un contexte agro-écologique et socio-économique favorable, le développement de l'apiculture au Laos est confronté à un choix stratégique important : l'introduction de l'espèce exogène Apis mellifera ou le développement lent de l'apiculture existante avec les espèces endogènes Apis cerana et Trigona laeviceps.

Si le Laos se prononce en faveur de l'introduction d'Apis mellifera et de l’utilisation d’une technologie apicole 'moderne', à l’image de ce qui se fait en Thaïlande et dans de nombreux pays disposant d’une apiculture compétitive, les apiculteurs devront supporter de nombreux risques. Des risques économiques liés à des charges d’investissement importantes; Des risques pathologiques du fait de la sensibilité d'Apis mellifera à de nombreux parasites et bactéries; Des risques génétiques engendrés par l'introduction d'un nouveau matériel génétique et des risques de marchés consécutifs à la nécessité de nourrir les colonies avec de grandes quantités de sucre dont les cours sont très fluctuants.
Les systèmes de production apicoles spécialisés entreraient en concurrence avec des structures apicoles thaïlandaises très compétitives. Ils présenteraient une grande fragilité économique.


Rucher de la Faculté d’Agriculture, campus de Nabong, LAOS

Par contre, si le Laos privilégie le développement d'une apiculture à partir du cheptel endémique (Apis cerana, Trigona laeviceps), elles donneront aux agriculteurs du pays une possibilité supplémentaire de diversifier leurs activités et de renforcer leur système de production.
Cette politique impliquerait un important travail de vulgarisation des pratiques apicoles adaptées au contexte du Laos, d’amélioration et de recherche de matériel génétique adapté à l’apiculture en vue d'obtenir des souches moins essaimeuses et moins déserteuses. Elle permettrait, en outre, au Laos de mettre en avant certains de ses avantages comparatifs comme l’importance des massifs forestiers, la richesse de la flore mellifère et de la faune apicole et d’exploiter des niches marketing avantageuses tant à l’intérieur du pays (miel de forêt, miel de Phongsaly, miel médicinal) qu’à l’étranger (miel de qualité et miel biologique permettant la création d'Indications géographiques protégées - IGP).

Jérôme VANDAME - Membre APIFLORDEV - 2010

Apiflordev Association de solidarité internationale régie par la loi de 1901 - Siège social 7 rue Narcisse Diaz 75016 - Paris

Plan du site | Mentions légales | Mail | Ajouter ce site à vos favoris - © Copyright 2011 - Apiflordev

| Présentation | Notre philosophie | Comment agir | Articulation d'un projet | Partenaires | Membres | Organigramme | Trombinoscope |
Localisation | Missions en cours | Photothèque | Vidéothèque |
Projet SCAD Village en RCA | L’Apiculture kenyane en mutation | Apimondia 2009 | Bruxelles 2010 | Projet Talba au Cameroun |
Projet Dioïla au Mali | Séjour humanitaire au Mali | L'apiculture au Laos | Etude de faisabilité au Niger |
Expertise au Kurdistan irakien | Diagnostic sanitaire au Liban | Mission Assia au Liban | Une visite.. Au sommet |
Newsletters Apiflordev | Faire un don | Nous rejoindre | Contact |